Menu

Sarah Bernhardt, tentative de transfiguration

Foyer de transmission tout autant que scène artistique, le Théâtre Elizabeth Czerczuk inaugure une nouvelle classe de maître au sein de son Laboratoire d'Expression Théâtrale. Au cœur de l'attention, Sarah Bernhardt. Rebelle et excentrique, affranchie et inquiète, adulée et provocante, elle s'incarnera dans des performances radicales le samedi 24 février à partir de 15h30.Comédiens de la compagnie et élèves de la classe se mêleront pour clôturer cette classe de maître. De la voix de la divine à l'expression corporelle, ils ouvriront le chemin d'une transfiguration artistique. 

/ Portes ouvertes de la classe de maître sur Sarah Bernhardt /

/ Samedi 24 février à partir de 15h30 /

Pour valider votre participation, veuillez cliquer sur ce lien : https://forms.gle/LUb4aTTrtQWySiGM8

Février au T.E.C. - Lettre d'information

Chers amis du Théâtre,

Après une ouverture de saison inaugurée par l'après-midi du samedi 27 janvier où les extraits joués des pièces Le Cri d'Yvona et Aujourd'hui, c'est mon anniversaire se sont retrouvés sous les feux d'une conférence autour du processus créatif du comédien, le Théâtre Elizabeth Czerczuk continue son oeuvre protéiforme entre 

• lieu de création dramaturgique

• espace de convergence artistique 

• havre de confrontation théorique

• foyer de transmission

Dès le 1er mars, les 3 pièces de la saison

• Aujourd'hui, c'est mon anniversaire

• Le Cri d'Yvona

• Amok

font l'objet d'un forfait de billets groupés à tarif spécial.

 


 

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire

 

lc1

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire donne sa deuxième représentation le samedi 10 février à 20 heures. Dans une atmosphère crépusculaire, des fragments arrachés à la vie (Tadeusz Kantor) libérés de toute structure dramaturgique classique plongent, tour à tour, dans l'effroi et la tendresse, la mélancolie et l'émoi. Avec ses 20 comédiens-danseurs et son quatuor musical, Elizabeth Czerczuk transgresse les frontières et joint les extrêmes, mêlant théâtre et danse, musique et interjection, pantomime et picturalité.

Réservations

 


 

luty2

Foyer de transmission, le Théâtre Elizabeth Czerczuk, dans le cadre de son 

Laboratoire d'Expression Théâtrale (L.E.T.), réunit des élèves durant sa classe de maître du 20 au 24 février pour explorer, incarner, célébrer un "monstre sacré" du théâtre. Pour ce début de saison, ce sera Sarah Bernhardt. L'occasion pour chacun de confronter ses énergies artistiques à un destin mêlant excentricité et engagement, tragédie et mondanité, fulgurance et provocation. 

A l'occasion de la dernière journée du 24 février, les différentes facettes de ce génie se réfléchiront dans une myriade d'expressions. En cette journée de clôture, se succéderont

• spectacle de fin de classe avec les élèves

• performance radicale avec la Compagnie Elizabeth Czerczuk
• conférence-débat avec des auteurs

• lecture chorégraphiée

pour mettre à l'honneur l'héritage de cette rebelle iconoclaste.

Les inscriptions se font en contactant le théâtre par e-mail à l'adresse

contact@theatreelizabethczerczuk.fr ou par téléphone aux 01.84.83.08.80 / 06.12.16.48.39.

Informations

 


 

luty3

Dite le château de la Solitude, la villa normande de Sarah Bernhardt entre dans la sphère du Théâtre Elizabeth Czerczuk. 

Le samedi 3 février, son inauguration se déroulait en présence des autorités locales dans une performance musicale dansée. 
Scénographiant la voix de Sarah Bernhardt dans les corps tournoyants et tourmentés de ses danseurs, Elizabeth Czerczuk compte bien continuer à réunir artistes et invités dans des confrontations animées par l'esprit de cette artiste mythique.

 


Présentation de la saison 2024

Découvrez la Nouvelle Saison 2024 au Théâtre Elizabeth Czerczuk (T.E.C.)

Le samedi 27 janvier, les portes du T.E.C. s'ouvrent pour une soirée dédiée à l'art, à la créativité et à la célébration du théâtre radical.

Au programme :

  • Présentation de la Nouvelle Saison 2024 : cette année marquera le retour des classes de maître et lectures chorégraphiées ; des fragments des trois pièces Le Cri d’Yvona, Aujourd’hui, c’est mon anniversaire et Amok seront également présentés au public
  • Une conférence-débat : Débutera à 16h, avec Patrice  BOUGON, Fabrice NICOT, Muriel  ROLAND et Mambo NINIE. Cette table-ronde explorera l’essence de l’artiste dans l’ère actuelle, mettant en lumière la quête du laboratoire  de Grotowski, l’engagement psychophysique du comédien et la spiritualité de l’art. Le débat s’orientera autour de la mission de l’artiste, du processus créatif et de l’importance cruciale de la recherche dans le travail artistique
  • Performances Radicales : Nos comédiens transcenderont les limites scéniques avec des performances audacieuses dans l'enceinte du théâtre. Vivez l'art sous une nouvelle perspective, immersive et inattendue
  • Verre de l’amitié : Partagez avec un moment festif en présence de l'équipe du théâtre

Informations Pratiques :

  • Date et Heure : Samedi 27 janvier, à partir de 15h30
  • Entrée Libre : Venez nombreux, l'entrée est libre pour tous les amateurs de théâtre et d'expériences artistiques uniques.

Ne manquez pas cette journée exceptionnelle au Théâtre Elizabeth Czerczuk. Plongez dans l'inattendu, découvrez l'art sous un nouvel angle et célébrons ensemble la passion du théâtre.

Hommage à Grotowski

De la fondation de son Théâtre des 13 Rangs, en 1959 à Opole, à son exil à Pontedera en Italie, Jerzy Grotowski (1933-1999) a développé un nouvel art dramatique basé sur l’art de l’acteur. Un «théâtre pauvre». Un théâtre de la confrontation avec le mythe porté par un petit groupe d’acteurs formés à sa méthode, qui lui vaut d’être aujourd’hui considéré comme l’un des grands réformateurs de sa discipline. Dans son désir de «confrontation avec le mythe», Jerzy Grotowski a développé une large connaisance des techniques d’entraînement de l’acteur d’Europe et d’aileurs, mais aussi de différentes pratiques rituelles. Il s’est entouré de scientifiques, notamment d’anthropologues et de psychologues. 

Le dimanche 14 janvier marquera les 25 ans de sa mort.

Pour célébrer son héritage, le T.E.C. vous ouvrira ses portes. Plusieurs vidéos d'archives seront projetées (du T.E.C. et du travail du dramaturge), accompagnées par des Formes Radicales, mises en scène par Elizabeth Czerczuk.

 

Entrée libre

16 h - 19 h

Divine Saint-Sylvestre au T.E.C.

sylvestre

Divine Saint-Sylvestre au T.E.C.

Sarah Bernhardt, surnommée « monstre sacré » par Cocteau, sera à l’honneur pour cette Saint-Sylvestre au T.E.C. Une soirée enchanteresse vous sera proposée, ponctuée par une performance fusionnant danse et contrebasse, accompagnée d'un repas franco-polonais.

Venez, seul ou accompagné !

Réservations obligatoires par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr ou par téléphone au 06.12.16.48.39.

Elizabeth Czerczuk et l'équipe du T.E.C. vous souhaitent de très belles fêtes de fin d'année.

Décembre au T.E.C.

Chers amis du Théâtre,

 Pour clore cette année 2023, le T.E.C. vous propose une programmation intense,  avec pour point d'orgue la 3e édition du Festival  des Formes Radicales. 

 


Festival des Formes Radicales 2023


 

lc1

Le Festival des Formes Radicales revient du 7 au 10 décembre au T.E.C. !

Avec pour thème cette année l'Absurde, notre Festival explorera les eaux profondes de l'incertitude et de la contradiction. Sur ce terrain de jeu fertile et éphémère, l'insensé et l'inexplicable deviennent des éléments constitutifs d'une expérience artistique radicale. Découvrez une riche programmation, offrant 4 jours de diversité artistique, alliant arts plastiques et musique, arts vivants et cinéma. 

Le programme complet vous sera adressé en début de semaine.

 


Amok


d2

Amok, immersion déroutante, vous plongera dans une atmosphère psycho-délirante à travers un dispositif scénique où s’entremêlent la folie des artistes et celle des spectateurs. Dans la lignée de Dementia Tremens, Elizabeth Czerczuk explore le désordre de nos inconscients, dans une expérience cathartique puissante, expression d’une méta-forme théâtrale abolissant la barrière entre émetteur et récepteur.

La première étape de cette création ouvrira notre Festival des Formes Radicales, le jeudi 7 décembre à 20h.

 


Le Cri d'Yvona


 

lc1

Ne manquez pas l'ultime représentation de 2023 du Cri d'Yvona, le jeudi 14 décembre à 20h.

Elizabeth Czerczuk réinvente Yvonne, s'inspirant de l'œuvre de W. Gombrowicz dans ce spectacle chorégraphié, salué par le public et les critiques. Une vingtaine de protagonistes évoluent dans un cadre onirique aux touches dantesques et felliniennes, accompagnés par un orchestre déjanté sur scène.

 


Aujourd'hui, c'est mon anniversaire


 

lc1

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire est de retour avec des scènes inédites. À découvrir le samedi 9 décembre, lors du Festival des Formes Radicales, et le jeudi 21 décembre à 20h.

Dans cette création, inspirée de la dernière partition de Tadeusz Kantor, l'amour et la guerre forment un duo explosif. Dans une ambiance irréelle, le burlesque et le tragique se mêlent subtilement, créant un labyrinthe mystérieux où l'on se perd et se retrouve, porté par ses propres souvenirs et émotions

 


Saint-Sylvestre au T.E.C.


 

lc1

Le T.E.C. vous ouvre ses portes pour célébrer le passage à la nouvelle année. Cette soirée festive clora l'atelier radical sur Sarah Bernhardt. Venez, seul ou accompagné, partager ce moment de convivialité artistique.

 

Plus d'informations à venir... 

Novembre au T.E.C.

Chers amis du Théâtre,

Si le mois d'octobre fut chargé en émotions avec la première de notre spectacle Le Cri d'Yvona, le mois de novembre n'en sera que plus intense !

 


L'énigmatique Cri d'Yvona


 

lc1

 

La première du Cri d'Yvona (14 octobre) a été jouée à guichet fermé. 

Création d'Elizabeth Czerczuk saluée par le journal La Terrasse dans une critique élogieuse

Yvona, âme humble entraînée malgré elle dans une cour royale cruelle, doit faire face à la perversion et l'hypocrisie du monde. Victime expiatoire, sa rébellion aussi candide que radicale est incarnée par son silence tonitruant.

Découvrez Le Cri d'Yvona samedi 11/11 à 20 h, dimanche 26/11 à 17 h et jeudi 30/11 à 20 h.

Réservations

 


Aujourd'hui, c'est (toujours) mon anniversaire


 

lc1

 Avis aux adeptes du théâtre kantorien : Aujourd'hui, c'est mon anniversaire est de retour avec des scènes inédites, le samedi 18 novembre à 20 heures.

Dans cette création, inspirée de l'œuvre testamentaire de Tadeusz Kantor, l'amour et la guerre forment un duo explosif. Dans une ambiance onirique, le burlesque et le tragique se mêlent subtilement, créant un labyrinthe mystérieux où l'on se perd et se retrouve, porté par nos propres souvenirs et émotions.

Retrouvez notre création le samedi 18/11 à 20 h.

Réservations


Atelier Radical : Sarah Bernhardt


 

lc1

 

Les inscriptions sont ouvertes pour l'atelier radical consacré à Sarah Bernhardt (1844-1923). 

Les 21 et 22 novembre, puis les 29 et 30 décembre, le T.E.C. se propose d'explorer l'héritage théâtral de cette légendaire actrice française durant 4 jours intensifs de travail artistique. Une journée se passera en immersion totale dans sa mythique résidence de Normandie. Cet atelier s'achèvera le 31 décembre par une performance sur la scène du T.E.C., suivie d'une soirée festive inspirée par l'art de « la Divine » en fêtant la nouvelle année.

Informations

Première au T.E.C., Le Cri d’Yvona, 14 octobre

GRANDE PREMIÈRE

lc1

 


Préparez-vous pour la première du Cri d’Yvona, pièce chorégraphiée librement inspirée de la fable cruelle et métaphysique Yvonne, princesse de Bourgogne, de Witold Gombrowicz. Sous la direction d’Elizabeth Czerczuk, cette création délivre une expérience immersive puissante et émouvante, aboutissement du processus créatif entamé avant l'été. 

Yvona, âme humble entraînée malgré elle dans une cour royale cruelle, est peureuse et anémique chez Gombrowicz ; sur la scène du T.E.C., elle incarne courage et rébellion. Son histoire est celle d’une lutte contre la perversion et l’hypocrisie du monde. Personnalité christique dans un monde en déchéance, Yvona devient le miroir de la décrépitude de la Cour.

Une vingtaine d’artistes, comédiens, danseurs et musiciens seront présents sur scène pour vous emporter dans un intense voyage surnaturel, entre rêve et éveil, émerveillement et effroi, accompagné par l’orchestre du T.E.C. et les compositions de Penderecki, Gorecki et Kilar. 

Réservez dès maintenant vos billets pour cette grande première du 14 octobre et retrouvez toutes les dates sur notre site internet.

Le cri... d’Yvona résonnera encore en vous bien après le baisser du rideau.

lc2

 


Image

« Pour Gombrowicz, tout ce qui n’est pas domestiqué, qui n’est pas mûr en nous, est indicible, condamné au mutisme. Et justement, ce mutisme me fascine chez Yvona. Trouver une forme dramatique radicale, susceptible de rendre évident le sens emprisonné dans son for intérieur est pour moi un vrai défi artistique. » 

— Elizabeth Czerczuk

 


Lettre d'information - Juillet 2023

Chers amis du théâtre,  

La saison s’est close magnifiquement dans la joie et le plaisir partagé d’un Chaotique Bal endiablé qui a tenu toutes ses promesses. Cette folle soirée nous a tous réunis, artistes et spectateurs, dans l’amour d’un théâtre d’avant-garde. 

Avant de refermer la page de cette saison 2022/2023, nous souhaitons évoquer avec vous les moments forts qui l’ont jalonnée. Nous remémorer ces instants créatifs, souvenirs précieux pour tout passionné d’art dramatique.

paz01

 


 

Rétrospective de la saison 2022-2023

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire* : fidèle à l’héritage de Tadeusz Kantor, grand maître de l’avant-garde polonaise, le T.E.C. vous a plongés dans l’atmosphère aussi étrange qu'onirique de sa nouvelle création, imprégnée d’une énergie cathartique et libératrice :

« Spectacle nouveau, fait de tableaux vivants, art total qui s'exprime sur scène à travers les corps chorégraphiés des acteurs-danseurs. Ils donnent à voir une performance artistique bouleversante, source d'émotions métaphysiques dans un espace scénique unique en son genre. »

Avis d'un spectateur BilletRéduc

Dementia Tremens* : l’univers subversif de la pièce a fait souffler un vent de folie sur l’espace du théâtre, converti en hôpital psychiatrique déjanté, où démence et humour se sont mélangés en un cocktail explosif. 

Processus créatif d’Yvona* : baigné dans une ambiance mystique, cet avant-goût d’une nouvelle création — dont la première constituera le point d’orgue de la rentrée 2023 — a convoqué l’esprit dionysiaque cher à cet écrin parisien, avec un Chaotique Bal exalté, couronnement festif de notre saison théâtrale.

paz01

 Deuxième édition de nos Lectures chorégraphiées* : consacrée à Jean Genet et son œuvre prolifique, entre théâtre, poésie et cinéma. Dans une atmosphère sensorielle disruptive, libertés textuelle et corporelle ont fusionné sans contrainte à l’occasion d’un spectacle suivi d’une projection et d’une conférence animée par Patrice Bougon et Jean-Christophe Corrado. Cette forme artistique inédite a offert une traduction sensuelle et rythmique de la puissance métaphorique du texte de Jean Genet.

Notre Lecture chorégraphiée, du fait de son succès, fera l’objet d’une nouvelle création théâtrale autour de Jean Genet.

paz01

 


 

Perspectives pour la saison 2023-2024

La nouvelle saison théâtrale s’ouvrira avec Aujourd’hui, c’est mon anniversaire* qui fera son retour sur scène, dans une version toujours plus enivrante, agrémentée de scènes inédites, intenses en émotions. 

La grande première du Cri d’Yvona* aura lieu le samedi 14 octobre 2023. Ce spectacle nous plongera dans un monde fascinant et surréaliste. Entre le rêve et la veille, entre l’effroi et l’émerveillement, cette fable métaphysique raconte l’affrontement entre l’innocence et la perversion du monde.

Une autre de nos futures créations, Amok, s’inscrira dans la lignée de Dementia Tremens*. Elle se caractérisera par une nouvelle remise en question de sa forme scénographique et proposera un regard renouvelé, plus radical, sur la confrontation de la condition humaine avec la folie. 

Une fête de l’art rebelle, le Festival des Formes Radicales*, ouvrira ses portes à tous les artistes et penseurs de la culture, rassemblés autour d’un thème commun : l’Absurde. Début décembre, trois journées artistiques intenses seront ponctuées de spectacles, d'expositions, de concerts et de conférences, avec des moments de convivialité au sein des espaces atypiques du T.E.C.

li4

 Découvrez le programme complet de la saison prochaine en pièce jointe


 Le Laboratoire d'Expression Théâtrale* vous accueillera dès la rentrée pour assouvir tous vos besoins de formation en art dramatique. 

li4

 Nous vous souhaitons à tous un bel été et vous donnons rendez-vous dès septembre pour une rentrée tambour battant !

Download attachments:

Chaotique Bal au Théâtre Elizabeth Czerczuk

 

top

Au 20, rue Marsoulan, à quelques pas de la place de la Nation (Paris), s’invente un art dramatique radical élaboré par la créatrice Elizabeth Czerczuk, dépositaire inspirée de la grande tradition des Kantor, Grotowski ou encore Stanislavski. 

Sa vision novatrice se nourrit d’une double exigence : transmission et fidélité à l’esprit de ses maîtres, mais également remise en question perpétuelle de la forme afin de proposer, spectacle après spectacle, un regard neuf et contemporain sur l’art, à l'heure où les conventions et la facilité commerciale sont encore trop souvent la norme.

 

Image

Le 29 juin, le T.E.C. prendra des airs de fête. Au cœur de la performance artistique Yvona, nous vous invitons à un Bal Chaotique des plus endiablés. Le tourbillon d’une valse tout aussi onirique que tempétueuse submergera l’espace scénique, envahissant l’intégralité de ce lieu insolite (bar, bibliothèque, ateliers, jardin, loges des artistes…) le temps de cette soirée festive. 

Entrez dans cette farandole qui vous permettra de découvrir tous les recoins d’un théâtre en action, véritable musée vivant consacré à la création dramatique. La soirée finira en beauté avec la présentation du programme de la saison prochaine, suivie d’un verre de l’amitié accompagné de petites surprises culinaires dans le jardin fleuri du T.E.C.

20 H - Yvona deuxième étape de création

 Image

Commencez ou poursuivez votre cheminement au sein du processus artistique d'Yvona*, librement inspirée de l'œuvre de W. Gombrowicz.

Bénéficiez d’un avant-goût de la pièce complète qui verra le jour en octobre prochain. 

20 H 45 - Yvona s'emballe !

 Image

Rejoignez la Cour dans son Bal surréaliste. Foulez la scène du T.E.C. au bras d'une princesse mutique, d'un prince étincelant, ou d'un roi charismatique au rythme d'une valse frénétique. 

 

21 H 15 - Présentation de saison 2023-2024

 Image

La saison 2023-2024 s'annonce tout aussi éclectique qu'électrique. Quatre spectacles à l'affiche, une cinquième création en préparation, de nouvelles Lectures chorégraphiées et le grand retour du Festival des Formes Radicales* célébreront l'absurde sous toutes ses formes ! Le Laboratoire d'Expression Théâtrale* vous accueillera dès la rentrée pour assouvir tous vos besoins de formations en art dramatique.  

 

21 H 30 - Cocktail de l'amitié au bar du Théâtre

 

Renseignements et réservation :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 ; 

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 

Lettre d'information - Juin 2023

Chers spectateurs, 

L’arrivée des beaux jours s’accompagne de cinq représentations au T.E.C. avant la pause estivale. Le mois de juin sera ponctué de multiples rencontres avec l’absurde, concluant notre saison théâtrale riche en émotions !

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire : n'attendez plus demain pour le célébrer !  

Image

Lors des représentations de cette création inspirée de l’œuvre testamentaire de Tadeusz Kantor,

amour et guerre forment un duo plus explosif que jamais. 

Dans une atmosphère oniriquele burlesque et le tragique se mêlent subtilement jusqu’à former un labyrinthe inquiétant dans lequel on se perd et se retrouve,

au fil de nos propres souvenirs et sentiments. 

 

Retrouvez Aujourd'hui, c'est mon anniversaire* 

Plus que 3 dates avant les vacances :

 

Jeudi :  8/06 à 20 heures

Samedi : 10/06 à 20 heures 

Jeudi : 15/06 à 20 heures

 

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Entrez dans la danse avec Yvona !  

Image

Commencez ou poursuivez votre cheminement dans le processus artistique d’Yvona, création d'Elizabeth Czerczuk librement inspirée d’Yvonne, Princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz. 

La représentation du 29 juin fera partie prenante d’une découverte festive de notre théâtre, en compagnie d’une vingtaine d’artistes (danseurs, comédiens, quatuor musical). 

Ce sera l'occasion d'un bal chaotique onirique : laissez-vous emporter dans le tourbillon d’une valse tempétueuse. 

 Rejoignez la Cour dans notre bal surréaliste, foulez la scène du T.E.C. au bras d'une Yvona mutique, d'un prince étincelant ou d'un roi charismatique dans une valse frénétique. La soirée se conclura par le dévoilement du programme de la saison prochaine.  

Image

 

Plongez dans la deuxième étape du processus d'Yvona*

Jeudi 29/06 à 20 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Dementia Tremens : rendez-vous avec la folie avant l'été  

Image

Le samedi 17 juin, ne manquez pas l’occasion d’explorer les limbes d’une folie frénétique, débordante et fascinante. 

Entraîné par une vingtaine d’artistes (danseurs, comédiens, quatuor musical), le spectateur est invité à se livrer à une expérience cathartique immersive sans précédent, d’où il ne sortira pas indemne…

 

Retrouvez Dementia Tremens*

Plus qu'une date avant les vacances :

Samedi : 17/06 à 20 heures 

 

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

La formation du L.E.T. printemps 2023 se poursuit

Image

Découvrir le programme complet* 

Lettre d'information - Mai 2023

Chers spectateurs, 

À l'approche de l'été, la scène du T.E.C., véritable lieu d’échange et de partage, se pare d'un éventail chatoyant de créations artistiques. Nous vous donnons donc rendez-vous en ce mois de mai pour une apothéose revivifiante.

 

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire : soufflez les bougies avant l'été !

Les vacances arrivent à grands pas, profitez des ultimes représentations d’Aujoud’hui, c’est mon anniversaire !

Du spectateur le plus averti au simple curieux venu humer l’air radical du T.E.C., la nouvelle création d’Elizabeth Czerczuk a laissé son empreinte dans les cœurs et les esprits. 

 
Image

« Le travail d'Elizabeth est si particulier mais aussi tellement marquant. Il est difficile de quitter la salle sans repenser longuement à ce moment... Elle nous entraîne dans une valse musicale de sentiments : la peur, l'humour, la tristesse, la mélancolie. Il est difficile de décrire l'état hypnotique dans lequel le spectateur est plongé. À découvrir pour sa force brute, sa mélancolie slave, et pour voir une performance physique particulière. » 

Avis de spectateur - Starter Plus - avril 2023 

 

Retrouvez Aujourd'hui, c'est mon anniversaire*

Samedis : 04/05 et 27/05 à 20 heures 

Jeudi : 25/05 à 20 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Yvona : avant-goût d'une création inspirée de l'œuvre de Gombrowicz

C’est un privilège pour le spectateur, à travers 3 rendez-vous artistiques (les 12/05, 29/06 et 01/10), d'être témoin de la métamorphose d'Yvona, cheminant des prémices jusqu'à l’œuvre complète qui verra le jour en octobre prochain. 

Image

« Lorsque je construis le personnage d'Yvona, je ne cherche pas à faire une adaptation fidèle de la pièce de Gombrowicz. Après une étude de l'écriture dramatique et de la pensée philosophique qui l'accompagne, je choisis un fragment porteur d'un sens nouveau. L'héroïne mutique m'inspire de manière très personnelle. Recréant son monde, je compose une œuvre où je cherche le cri étouffé en elle. »

- Elizabeth Czerczuk

« L’art n’est pas construction, artifice (...) C’est vraiment le "cri inarticulé" (…) et, une fois là, il réveille dans la vision ordinaire des puissances dormantes un secret de préexistence» 

- Gilles Deleuze

Plongez dans le processus d'Yvona*

Vendredi 12/05 à 20 heures

Jeudi 29/06 à 20 heures 

Dimanche 01/10 à 18 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 

Laissez vos pieds sur terre, envolez-vous avec Dementia Tremens

 

Image

Dementia Tremens : un titre qui interroge... Faut-il côtoyer les rivages obscurs de la folie pour apprécier cette création ? Un spectacle cathartique où 20 artistes (danseurs, comédiens, quatuor musical) entraînent le public aux confins de la folie, pour le libérer de son chaos émotionnel. 

Retrouvez Dementia Tremens*

Dimanche : 28/05 à 17 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Retour sur la Lecture chorégraphiée : Sur les traces de Jean Genet

 

Image

 

Mercredi 26 avril, au T.E.C., a eu lieu une soirée à guichet fermé, consacrée à l'œuvre de Jean Genet. 

La soirée s'est ouverte avec une forme théâtrale inédite, inspirée d'extraits des Bonnes, mise en scène et chorégraphiée par Elizabeth Czerczuk, donnant un éclairage original sur l'univers de cet auteur subversif. Par la suite, a été projeté au format argentique le film Un chant d'amour réalisé par Genet en 1950, suivi des interventions de deux éminents spécialistes de Genet : Patrice Bougon et Jean-Christophe Corrado. 

 


 

La formation du L.E.T. printemps 2023 se poursuit

Image

 Découvrir le programme complet* 

 

Sur les traces de Jean Genet

 

Lecture chorégraphiée : sur les traces de Jean Genet

 

Notre odyssée littéraire reprend son cours le mercredi 26 avril 2023, à 19 heures (entrée libre) avec notre nouveau cycle de Lectures chorégraphiées à travers 5 auteurs d'avant-garde : Jean Genet, Harold Pinter, Witold Gombrowicz, Eugène Ionesco et Sarah Kane. Après le franc succès de nos 3 dernières lectures sur le thème de la cruauté de Tadeusz Kantor, Antonin Artaud et Samuel Beckett, embarquez à présent dans une nouvelle quête autour des thèmes de l’identité et de la sexualité.  

 

 

Lecture-choregarphiees-J.Genet.jpg

 

 

 

lecture-post2-min.jpg

lecture-post3-min-min.jpg

genet-film-pour-site-web-okk.jpg

 

Patrice BOUGON, 15 juin 2023 (mise à jour le 9  décembre 2023)

Les Bonnes de Jean Genet

Lecture chorégraphiée d’Elizabeth CZERCZUK, 26 avril 2023 au Théâtre Elizabeth Czerczuk, 20 rue Marsoulan, 75012 Paris

                                                                                          ***

Dix-huit minutes. C’est le temps d’une représentation, ou plutôt, d’une variation chorégraphique inventive, à partir de quelques motifs inscrits dans la pièce Les Bonnes de Jean Genet. Il s’agit d’un travail en cours dont une partie nous fut présentée, sous une forme inédite, non pas comme une simple représentation théâtrale, puisque le spectateur, habitué aux pièces de Genet, assiste ici, avant tout, à une chorégraphie dirigée par Elizabeth Czerczuk et dont les danseuses Ami Fujiwara, Elziebeta Swiatkowska, Roxane Nouban, et le danseur Quentin Sazolas déploient, avec talent, certaines puissances signifiantes. 

Du texte théâtral au langage du corps, il y a une sorte de traduction entre deux langues. Un apport est produit par cette traduction physique et rythmique, pour une part énigmatique, pour le plus grand plaisir du spectateur.

La phrase de Jean Genet ne disparaît pas pour autant puisque Elizabeth Czerczuk, hors-scène, fait entendre des fragments du texte de Genet qui ne sont non pas seulement dits mais proférés, selon différents tons et rythmes, de sorte que ce rapport entre voix off et scène engendre une forme qui renouvelle ce que nous pensions avoir compris de la pièce. Ce dispositif, unique en son genre, offre un supplément de sens, ouvre de nouvelles perspectives, développe ce qui était en germe dans tels détails du texte, ici remarqués par une lecture productrice de sens, par le biais d’une chorégraphie marquée par des variations de mouvements, entre expansions et rétentions. 

Rappelons rapidement l’intrigue de la pièce. Dans une maison bourgeoise, une bonne nommée Claire subit les ordres donnés, de façon méprisante, par sa patronne désignée par le mot << Madame >>. Ce n’est qu’après-coup, que le spectateur comprend que << Madame >> est, en fait, la soeur de Claire,  à savoir Solange, les deux jeunes femmes jouant à changer d’identité et à renverser les rapports de classe tout en évoquant fantasmatiquement << Monsieur >> qui se trouve en prison suite à une lettre anonyme. Cette représentation privée, cathartique qui permet à la haine et à la vengeance de s’exprimer dans l’imaginaire s’interrompt par la sonnerie d’un réveil annonçant l’arrivée prochaine de << Madame >>. Ce résumé ne donne qu’un aperçu de la pièce, d’habitude  souvent jouée, de façon réaliste, politique, ou parfois hystérique. Ce n’est pas le cas de la chorégraphie qui nous fut présentée le 26 avril 2023. La violence du texte est, à la fois, exprimée mais aussi sublimée par l’invention du geste couplée avec sa suspension. Claire et Solange engendrent par  leurs gestes, à la fois, sauvages mais aussi sacrés, une sorte de cérémonie qu’elles répètent chaque soir consistant à mettre en scène la révolte de deux bonnes et la tentative inaboutie de meurtre contre << Madame >>. Réflexivité visible sur la double scène du T.E.C.

Théâtre, poésie, chorégraphie 

Comme toujours, Genet évite tout manichéisme. L’ambiguïté des situations et l’ambivalence des relations entre les personnages interdisent donc toute lecture idéologique simplificatrice. Le texte, mais aussi les didascalies de Genet, incitent plutôt à interpréter les mots, mais aussi les gestes, en tant que métaphores. Au-delà de la signification réaliste de rapports de classes, il s’agit d’une pièce qui a une portée réflexive et qui se développe en raturant ce qui semblait évident. Au spectateur à se risquer à une interprétation qui soit attentive au travail poétique du texte, mis en valeur grâce à une chorégraphie singulière qui joue sur l’inachèvement, la rupture, l’indécision. 

Par le mouvement des corps, mais aussi par les décors, les objets (les gants, les robes, les miroirs), par le travail sur l’espace scénique (composé de deux plateaux dont l’un surplombe l’autre d’une cinquantaine de centimètres), mais aussi par la mise en scène des regards (celui des bonnes, de << Madame >>, de << Monsieur >> comme figures de l’activité du spectateur : regarder), Les Bonnes s’ouvrent à une autre dimension signifiante qui en amplifie l’ambiguïté. Chaque personnage, dans un premier temps, se contemple, de façon narcissique, dans un miroir, ajustant un vêtement, voulant fixer une image mais cette affirmation de soi dans une image figée est aussi le symptôme d’une identité en défaut.  

<< Madame >>, mais aussi << Monsieur >> immobile, debout puis assis sur le plateau surélevé situé à droite, observe avec attention, le jeu des sœurs. Plus tard, il descendra de son poste d’observation et prendra la place de << Madame >>, mimant une partie des gestes de celle-ci, prenant place sur le canapé, comme elle, écartant largement les cuisses, affirmant ainsi une position de pouvoir qui effraie mais aussi séduit les bonnes.

 Chaque personnage regarde son interlocuteur avec insistance pour en questionner l’identité, ou exprimer, avec force, son pouvoir sans qu’il y ait forcément pour autant échange de regards. La marque du plus grand mépris a en effet lieu lorsque << Madame >> profère un ordre sans regarder celle qu’elle domine socialement. Mais rien n’est simple puisque chacun semble demander à être vu pour exister. Une sorte de dialectique du maître et de l’esclave, doublé d’un rapport sado-masochiste problématisent des relations qui se modifient au fil de la pièce. 

Par sa chorégraphie, Elisabeth Czerczuk donne à voir, par le biais des mouvements, souvent syncopés du corps de ses danseuses et du danseur, une contradiction incarnée. En cela  sa lecture personnelle des Bonnes est fidèle à l’esprit de la pièce puisque Genet écrit dans une didascalie :

<< Les actrices retiendront donc leurs gestes, chacun étant comme suspendu, ou cassé. Chaque geste suspendra les actrices […] Quelquefois, les voix aussi seront comme suspendues et cassées. >>, p.9

Le rythme, le geste suspendu, la reprise et l’inachèvement

D’emblée, le spectateur est emporté, subjugué, saisi par la puissance rythmique d’une bande-son, constituée de morceaux d’origines hétérogènes, mais dont le point commun est une certaine violence, et dont les extraits notamment de Shostakovich sont les meilleurs exemples. Cette mosaïque musicale impose ou guide, comme on voudra, des gestes rapides ou lents, achevés ou suspendus qui, malgré leur violence rythmique, ne tombent jamais dans l’hystérie. Si une sorte de folie s’affirme, elle n’est pas un ajout de Elizabeth Czerczuk, elle est inscrite, de façon plus ou moins lisible, dans le texte de Genet à partir duquel Elizabeth Czerczuk invente une lecture chorégraphique, en d’autres termes, une traduction dont la syntaxe lui appartient. Occasion ici, pour nous, de saluer l’art des danseuses et du seul danseur, donnant à voir, de façon discontinue, une figure de la souveraineté, même éphémère mais aussi de la contradiction incarnée du désir (sexuel ou meurtrier) et de son refoulement.

Les mouvements du corps des bonnes évoquent, successivement, la tentative d’évasion, la blessure, la rupture en l’espace de quelques secondes. Les corps apparaissent comme encagés dans des vêtements, ou, plus précisément, emprisonnés par des dentelles, des arceaux de jupons ou des jupes crinolines. Il y aurait bien d’autres choses à dire sur lesquelles nous reviendront bientôt.

On l’aura compris, Elizabeth Czerczuk et sa troupe ont su  solliciter, à leur manière propre, la puissance métaphorique du texte en accord avec le refus du réalisme dont témoigne cette phrase de Genet à propos des Bonnes :

<< […] c’est un conte, c’est-à-dire une forme de récit allégorique […] Un conte…Il faut à la fois y croire et refuser d’y croire [..]>>, p. 11  

Patrice BOUGON, Président de la Société des amis de Genet : 

http://jeangenet.pbworks.com/w/page/5755572/FrontPage  

 

 

 

Lettre d'information - Avril 2023

Aujourd’hui, c’est son anniversaire...

En ce printemps 2023, le T.E.C. célèbre l’anniversaire de Tadeusz Kantor. Il y a 108 ans naissait l’artiste polonais visionnaire qui laissa une marque indélébile sur le monde de l’art. Tout au long de sa vie artistique, Kantor resta hanté par une intranquillité radicale liée aux tragédies du XXe siècle. Comme un fil rouge, la mort ne cesse de parcourir son œuvre théâtrale. La création d’Elizabeth Czerczuk puise abondamment dans le trésor de Kantor : comme lui, elle construit des images destinées à susciter de fortes réactions émotionnelles chez le public.

À l'occasion de l'anniversaire de Tadeusz Kantor, le 6 avril, assistez à la renaissance de son œuvre ultime, revisitée par Elizabeth Czerczuk :

Retrouvez Aujourd'hui, c'est mon anniversaire*  

 Jeudi :  06/04 à 20 heures

Jeudi : 13/04 à 20 heures 

Samedi : 15/04 à 20 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Dementia Tremens : la folie déploie ses ailes

À travers Dementia Tremens, librement inspiré du Fou et la Nonne de St. I. Witkiewicz, Elizabeth Czerczuk approfondit le processus créatif entamé en 2016 avec Dementia Praecox. Ce spectacle en perpétuel devenir déconstruit, avec un public toujours plus complice, les codes de l’art dramatique. Désormais, avec une quinzaine de comédiens et danseurs, Elizabeth Czerczuk met en scène un quatuor musical comme partie prenante de la folie artistique.

 

Retrouvez Dementia Tremens* 

Dimanche : 02/04 à 17 heures 

Samedi 22/04 à 20 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Lecture chorégraphiée : sur les traces de Jean Genet

Après un premier cycle de Lectures chorégraphiées sur le théâtre de la cruauté de T. Kantor, A. Artaud et S. Beckett,

embarquez à présent dans une quête autour des thèmes de l’identité et de la sexualité avec W. Gombrowicz, H. Pinter, E. Ionesco, S. Kane. 

Et, pour commencer, avec  Jean Genet. 

Écrivain de la marge et poète habité, Genet a marqué son époque avec des œuvres provocantes et politiquement engagées.

Pour cette nouvelle lecture, vivez une expérience poétique et sensorielle originale où théâtre, art visuel et danse fusionnent en une seule et même œuvre. 

La performance sera suivie d’une conférence-débat en présence de Patrice Bougon, maître de conférences et président de la Société des Amis et Lecteurs de Jean Genet. Nous aborderons les thèmes de prédilection du dramaturge ainsi que les figures rhétoriques de ses œuvres majeures.

Le débat sera enrichi par la projection du film Un chant d’amour, réalisé par l’auteur lui-même en 1950.

 

 

 Découvrez la vidéo de notre première Lecture chorégraphiée sur T. Kantor*

 


 

 

La formation du L.E.T. se poursuit au printemps 2023

Notre formation en 3 temps se poursuit en 2023. Le prochain module est consacré au « Système Stanislavski ». L'enseignement de ce maître, fondé sur la mémoire affective des acteurs, a influencé, entre autres, le célèbre cours de théâtre new-yorkais Actor’s Studio de Lee Strasberg et d’Elia Kazan. 

Cette semaine intensive de travail abordera l'exploration de la vie intérieure du comédien et sa mémoire émotionnelle. Les différentes méthodes théâtrales pour jouer juste et jouer vrai seront également enseignées dans ce module.

Découvrez la vidéo de présentation* de notre école et plus d’information ici*.

Inscriptions :
· par téléphone au

01 84 83 08 80 ou 06 12 16 48 39
· par courriel à ecolelet@theatreelizabethczerczuk.fr

 

Lettre d'information - Mars 2023

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire : Éros et Thanatos

Tadeusz Kantor, maître de l’avant-garde polonais, et Mars, dieu de la Guerre dans la mythologie romaine, s’associent pour 3 dates. Venez (re)découvrir ce spectacle où radicalité, surréalisme et beauté formelle se mêlent dans une alchimie vénéneuse et fascinante.

Retrouvez Aujourd'hui, c'est mon anniversaire* 

Samedi :  11/03 à 20 heures

Dimanche : 19/03 à 17 heures 

Jeudi : 23/03 à 20 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39 

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr


 

Dementia Tremens : l’absurde s’invite au printemps

 Rendez-vous le samedi 25 mars pour une immersion complète dans l’univers onirique d’Elizabeth Czerczuk 

avec sa création librement inspirée du Fou et la Nonne de Stanisław I. Witkiewicz.

 

Venez assister à un déchaînement de folie artistique avec des comédiens inspirés par la déesse Maniae,

accompagnés d’un quatuor musical sur scène. 

 

Retrouvez Dementia Tremens* 

Samedi :  25/03 à 20 heures

Dimanche : 02/04 à 17 heures 

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 

01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Cycle de formation printemps 2023

Le Laboratoire d’Expression Théâtrale propose à partir du 29 mars un nouveau cycle de formation autour de trois grands créateurs du théâtre : Stanislavski, Tchekhov, Strasberg. Ce cycle sera fondé sur le « système Stanislavski », créé par ce grand maître du théâtre puis modernisé par ses deux disciples, et abordera la problématique de la mémoire émotionnelle, fondement de la construction du personnage. 

Le but de cette formation est d’initier les étudiants à la méthode pédagogique originale d'Elizabeth Czerczuk, synthèse revivifiée de l'enseignement des grands maîtres du théâtre du XXe siècle.

L'équipe du Théâtre vous accueillera le samedi 4 mars 2023 de 12 h à 15 h à l'occasion de notre journée Portes ouvertes.

Au programme : 

- Du 29 mars au 1er avril : Le système Stanislavski : la vie intérieure et la vérité du jeu d’acteur

- Du 24 avril au 28 avril : Le travail de Mikhaïl Tchekhov : l’imagination créatrice de l’acteur

- Du 29 mai au 2 juin : La technique de Lee Strasberg : l’acteur créateur 

- Le 3 juin : Représentation ouverte au public 

Découvrez la vidéo de présentation* de notre école et plus d'information ici*.

Inscriptions :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 ou

   06 12 16 48 39

· par courriel à 

 ecolelet@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Troisième édition du Festival des Formes Radicales : du 28 septembre au 1er octobre 2023

APPEL À PROJETS ARTISTIQUES

Arts de la plume ou de la scène, Arts de la lyre ou du beau geste, Arts de l’œil ou du mouvement, quelle que soit votre muse, le troisième Festival des Formes Radicales vous invite à postuler sous le signe du mot-clé de cette édition : A comme Artiste, A comme ABSURDE* 

Exprimez-vous en toute radicalité avant le 15 juin 2023 (date limite de réception des dossiers).

Découvrez la vidéo de présentation* de notre édition 2021.

Joignez-nous au 01 84 83 08 80 ou 

06 12 16 48 39

Adressez-nous votre projet à l’adresse :

festival@theatreelizabethczerczuk.fr

 

Lettre d'information - Février 2023

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire : une parenthèse d'amour !

Pendant ce mois de Saint-Valentin, laissez-vous emporter par notre création bouleversante et bénéficiez d’une place offerte pour votre bien-aimé(e).

Quand gronde la guerre à nos frontières mentales ou réelles, quand les vieux mondes s’écroulent sous le poids de leurs contradictions, l’avant-garde artistique devient un phare indispensable pour nous guider dans les ténèbres.

 

Retrouvez Aujourd'hui, c'est mon anniversaire* 

 

Jeudis :  09/02 ; 16/02  à 20 heures

Dimanche : 12/02 à 17 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Désormais, nous consacrerons un dimanche par mois à une expérience surréaliste haute en couleur, assortie de surprises culinaires franco-polonaises servies par l’équipe artistique, au bar ou au jardin du T.E.C.

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire* Dementia Tremens* Yvona*

 


 

Laboratoire d'Expression Théâtrale :portes ouvertes le 04/03

Notre école d'art dramatique propose, dès le mois de mars, un nouveau cycle de formation autour de trois grands créateurs du théâtre : Stanislavski, Tchekhov, Strasberg. Ce cycle sera fondé sur le « système Stanislavski », modernisé par les deux derniers, et abordera la mémoire émotionnelle, fondement de la construction du personnage.

Le but de ce cycle de 3 mois est d'initier les étudiants à notre méthode pédagogique et pourra servir de porte d’entrée à notre école, dont le cursus débutera en septembre 2023. La pratique théâtrale repose sur un entraînement physique et vocal qui se déroule exclusivement dans l’espace scénique du T.E.C., afin de permettre d’expérimenter le concept d’art total.

 

Pour découvrir cette formation unique de la scène et notre Théâtre, les portes vous sont ouvertes le samedi 4 mars

 


 

Lettre d'information - Janvier 2023

Chers spectateurs du T.E.C.,Chers spectateurs du T.E.C.,

Nous souhaitons que cette année soit riche en nouvelles émotions. Qu'elle nous apporte toujours plus de beauté surréaliste et de métissage de la forme artistique. Plongez avec nous dans des soirées festives, autour de projets atypiques et de plus en plus surprenants.

Célébrons 2023, le dimanche 29 janvier, avec le spectacle Aujourd’hui, c’est mon anniversaire*, suivi d’un verre de l’amitié.  Une soupe maison franco-polonaise vous attendra au bar du Théâtre. Autant d'ingrédients réunis pour passer une soirée artistique inoubliable au T.E.C.

 


Saison 2022-2023

Depuis sa première le 15 octobre 2022, notre nouvelle création Aujourd'hui, c'est mon anniversaire* ne cesse de vous plonger dans l'univers kantorien. Pour prolonger votre émerveillement, les représentations reprennent dès le 26 janvier 2023 !

Retrouvez Aujourd'hui, c'est mon anniversaire* 

Jeudis :  26/01 ; 02/02 ; 09/02 ; 09/03 à 20 heures

Samedis : 04/02 ; 11/03 à 20 heures

Dimanches : 29/01 ; 12/02 ; 19/03 à 17 heures

 


 

Cette nouvelle année sera également placée sous le signe de la folie avec le grand retour de Dementia Tremens* métamorphosé par la présence d'un quatuor musical sur scène. Profitez de deux représentations exceptionnelles pour (re)découvrir notre spectacle phare immersif !

Retrouvez Dementia Tremens* 

Jeudis : 16/02 ; 23/03 à 20 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


Yvona revient en 2023 !

Création inspirée d'Yvonne, princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz

« Mon Yvona incarne notre folie cachée, celle qui veut nous délivrer  du "cercle" des relations et des schématismes sociaux. Elle oscille entre l’état de veille et le rêve, entre l’être et le néant, entre la beauté et la laideur, entre la haine et l’amour. »

Elizabeth Czerczuk

Retrouvez Yvona* le 12 mai 2023 à 20 heures

Réservation ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


Laboratoire d'Expression Théâtrale :
Auditions 2023 ouvertes

 

 


Lettre d'information spéciale - Décembre 2022

Chers Amis du T.E.C.,

Cette année 2022, remplie d'émotions, s'achève dans une énergie kantorienne, portée par notre nouvelle création. Découvrez-la grâce à notre offre :  deux spectacles pour un seul billet.

Rendez-vous pour Aujourd’hui, c’est mon anniversaire* et plongeons ensemble dans Dementia Tremens*, avec un quatuor musical sur scène. Violon, contrebasse, bandonéon et percussions accompagnent une vingtaine de comédiens et danseurs, à la croisée de tous les arts, dans une radicalité propre aux créations d'Elizabeth Czerczuk.

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire* à 20 heures

 les jeudis 1er et 8 et les samedis 3 et 10 décembre 2022

Dementia Tremens* à 20 heures

 jeudi 15 et samedi 17 décembre 2022

Retrouvez l'offre ici* ou :

· par téléphone au 01 84 83 08 80 – 06 12 16 48 39

· par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr


 

Le retour de Dementia Tremens

 

"Les tableaux absurdes, symboliques, s’enchaînent, scènes de folie comme spontanément surgies des chefs-d’œuvre de la Renaissance flamande, jouées, dansées, chantées, ponctuées par les apparitions hallucinatoires d’Elizabeth Czerczuk elle-même."

Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens - La Terrasse


 

Le Laboratoire d'Expression Théâtrale reprend de plus belle en 2023 !

L'école d'art dramatique (L.E.T.) prend un nouveau départ en janvier 2023 pour offrir un parcours de 6 trimestres jusqu'en juin 2024, sous la direction pédagogique d'Elizabeth Czerczuk. Au fil de la formation, les comédiens appréhenderont les techniques et méthodes de travail de grands créateurs du théâtre : Stanislavski, Tchekhov, Grotowski, Strasberg, Artaud, Brecht.

Un entraînement physique et vocal se déroulera dans l'espace scénique du T.E.C. afin d’expérimenter l’art total. Chaque étape de travail s'achèvera par une représentation publique dans de véritables conditions théâtrales.

Premières auditions : lundi 5 et mardi 6 décembre 2022

Découvrez la vidéo* de présentation de notre école et plus d'informations ici*.

Inscriptions par téléphone au 01 84 83 08 80 ou 06 12 16 48 39

ou par courriel à contact@theatreelizabethczerczuk.fr

 


 

Inscrivez-vous à notre Newsletter !
Recevez chaque mois l'actualité et la programmation du T.E.C .

*En cliquant sur ce lien, vous choisissez explicitement de recevoir la newsletter du Théâtre Elizabeth Czerczuk. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.
Suivez-nous !

 

RESERVEZ EN LIGNE ICI

Théâtre Elizabeth Czerczuk
20 rue Marsoulan
75012 Paris
01 84 83 08 80/ 06 12 16 48 39
contact@theatreelizabethczerczuk.fr