Menu

Matka

  

Création originale d'Elizabeth Czerczuk, librement inspirée de La Mère de Stanislaw Ignacy Witkiewicz (1885 - 1939)

Dans une atmosphère cauchemardesque, peuplée de femmes démoniaques, un couple se déchire. Elle l'a fait naître mais il la déçoit. Comme le créateur et son œuvre. L'ironie s'unit ici aux affres du délire pour produire une pièce troublante et déroutante.

Autour du couple central, un groupe de danseuses et un conférencier composent un univers mécanisé typiquement witkacien. Mais nourri de nouvelles technologies. Au milieu de lumières vives, de sonorités industrielles et d’un fatras d’appareils téléphoniques, de câbles et d’antennes, ils sont des créatures tragiques et grotesques. Des figures aux membres dissociés, incapables de communiquer entre elles. 

Ici, le public est invité à prendre la parole. À réfléchir sur les notions de « forme pure » et d’inassouvissement, fondements de la philosophie surréaliste l’auteur favori d’Elizabeth Czerczuk. 

Matka questionne les notions de pureté et de monstruosité. La pièce nous plonge dans un monde de constrastes. Elle entraîne le spectateur dans univers de décadence où l’alcool coule à flots et où la drogue circule plus librement que la parole. Idéalistes tourmentés, les deux personnages principaux de la pièce, incarnés par Elizabeth Czerczuk et le plus ancien comédien de sa compagnie, Zbigniew Rola, parviennent toutefois à amorcer un dialogue. Si le comportement de Léon est encore gouverné par ses tripes, sa mère – qui, dans cette version de la pièce, peut aussi bien être sa sœur ou encore sa maîtresse – est en effet davantage tournée vers l’esprit. Vers la lumière. 

Entre l’opéra rock et le ballet saccadé, Matka est une œuvre contre la torpeur. Un message d’espoir en des lendemains moins sombres.

Mise en scène et chorégraphie Elizabeth Czerczuk
Costumes Joanna Jasko-Sroka
Décors Damien Chutaux
Musique originale Orchestre composé de Benjamin Ducasse (violon), Karine Huet (accordéon) et Thomas Ostowiecki (percussion) 
Voix Ágens
Régie son et lumières Lucas Crouxinoux et Oscar Perez 
Avec Léa Bridarolli, Sijia Chen, Laurence Crémoux Colson, Elizabeth Czerczuk, Yann Lemo, Sarah Pierret, Zbigniew Rola, Elzbieta Swiatkowska, Miguel Angel Torres Chavez et Carla Vicentini

Durée 1h15

 

Dates et horaire

Du 11 avril au 21 juin 2019
En avril, les jeudis à 20 heures
De mai à juin, les vendredis à 20 heures

Réservation

Par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., par téléphone au 01 84 83 08 80 ou en ligne : réservez ici

 

La presse en parle

"Un théâtre baroque profondément singulier." Agnès Santi, La Terrasse28 mars 2018 - Article complet -

"Une adaptation chorégraphique de la pièce phare de Witkiewicz : Exubérant et sensuel, comme sous influence d’opioïdes." Thomas Hahn, DanserCanalHistorique, 27 mai 2018 - Article complet -

"Un théâtre d’art, qui n’existe plus mais dont on soupçonne inconsciemment l’existence. Ce qui fait de Matka un objet scénique absolument original." Bruno Fougniès, Reparts.org - Article complet -

"C’est un spectacle qui ne ressemble à aucun autre, car on ne connaît plus ce style dramatique à Paris." Gilles Costaz, Webtheatre.fr, 25 juin 2014 - Article complet -

"Elizabeth Czerczuk compose la pureté d’un théâtre qui explore son propre langage pour s’affranchir de la parole. (...) Je recommande vivement de le visiter car il est davantage une expérience d’où l’on sort changé. Purgés du mal, nous éprouvons ce qu’est la légèreté." Beatriz Nino, La Galerie du Spectacle, 28 février 2018 - Article complet -

"Ce travail d’une esthétique éblouissante relève d’une démarche artistique globale combinant voix et chant, gestuelle et musique. Plus qu’un spectacle, c’est une expérience immersive hors norme qui émerveillera les inassouvis de la scène parisienne." Imane Akalay, La Grande Parade, 14 mai 2018 - Article complet -

"À travers les déchirements et les excès d’un couple mère-fils, Elizabeth Czreczurk livre une interprétation acide et métaphysique de l’univers de Witkiewicz et de ses interrogations sur le sens du théâtre." Elise Berlinski, Arts-chipels.fr, 15 mars 2018 - Article complet -

 

 

Media

Inscrivez-vous à notre Newsletter !
Recevez chaque mois l'actualité et la programmation du T.E.C .

*En cliquant sur ce lien, vous choisissez explicitement de recevoir la newsletter du Théâtre Elizabeth Czerczuk. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.
Suivez-nous !

 

RESERVEZ EN LIGNE ICI

Théâtre Elizabeth Czerczuk
20 rue Marsoulan
75012 Paris
01 84 83 08 80/ 06 12 16 48 39
contact@theatreelizabethczerczuk.fr